Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2010

Philippe Cohen et la stratégie sarkozyste décryptée

Marianne2, Philippe Cohen | 08/01/10 | Extraits | C'est d'abord Eric Besson qui, avant les fêtes, avait annoncé que le débat sur l'identité nationale se poursuivrait au-delà du scrutin de mars 2010. Apparemment, la consigne n'a pas été transmise à tous les étages du Ministère puisque le site du grand Débat sur l'identité nationale explique : « Ce grand débat se déroulera sur trois mois, à compter du lundi 2 novembre 2009, et jusqu’au 31 janvier 2010, et se clôturera le 4 février 2010 par un colloque sur l’identité nationale, au cours duquel le Ministre présentera la synthèse des travaux. » En réalité, il s'agit de repousser, voire d'oublier un débat sur l'identité nationale fort mal parti et qui semble être devenu une machine à glaner des voix pour la PME frontiste de la famille Le Pen. A moins qu'il ne s'agisse de remettre en selle le Front pour concocter la future alliance des droites en 2012 avec Marine dans le rôle du leader d'extrême droite Gianfranco Fini ? Ce pourrait être une idée à la Patrick Buisson mais c'est peu probable...

SOURCE (Marianne2)

09/01/2010

Avatar : serions-nous les Na'vis ?

Pour le blog "Ethnocide", les extra-terrestres de Pandora (Avatar de James Cameron) auraient quelques points communs avec les européens.

Avatar-Game-Wallpapers.jpgBlog Ethnocide | 09/01/10 | Extraits | Un petit peuple, enraciné dans sa terre, fort de ses traditions séculaires et d'une relation symbiotique avec son environnement est menacé de destruction par une clique multiculturelle cherchant à piller ses ressources. Aidés par un humain qui littéralement devient un des leurs, les Na'vis, initialement divisés en une multitude de tribus, se coalisent et jettent leurs dernières forces dans la bataille, affrontant "avec des arcs et des flèches" un ennemi fort supérieur en nombre et en armement. Comme les Germains mourant pour sauvegarder leur Irminsul des haches chrétiennes, les Na'vis donnent leur vie par loyauté envers leur arbre sacré.

Voir dans Avatar un film anti-blanc voire anti-identitaire est donc à mon avis une grossière erreur de jugement, alors que c'est probablement, avec le Retour du Roi, un des films les plus à droite de ces dernières années. (...)

S'identifier aux humains du film c'est faire preuve d'un sentiment de supériorité sans aucun lien avec la réalité. Nous ne sommes pas les conquérants, mais les conquis. Nous ne sommes plus en 1914, mais en 2010. Les "sauvages", les autochtones ce sont les Européens du XXIe siècle, pris d'assaut par les hordes innombrables du Tiers-monde, rachetés à vil prix par les pétromonarchies du Golfe, ringardisés et réduits au chômage par les industrieux Chinois. Nous voilà pris en tenailles entre le lumpenprolétariat allogène qui nous colonise "par le bas" et l'hyperclasse nomade qui nous écrase "par le haut". Menacés d'être parqués comme figurants dans des réserves de carton pâte, dans des "villes-décors" pour amuser les touristes de la Mondialisation Heureuse. (...)

L'ARTICLE COMPLET SUR LE BLOG "ETHNOCIDE"

"Si j'étais religieux, je serais païen. Je partage avec les païens la vénération des arbres, de la vie et de ses cycles.” - James Cameron, réalisateur du film "Avatar".

17:29 Publié dans Analyses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : avatar, science, écologie, paganisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/01/2010

Religions : le menu à la cantine, nouveau casse-tête des écoles

spaghetti-head.jpgRue89 | 08/01/10 | Extraits | (...) Quartier réputé à haute mixité culturelle et religieuse : un hangar qui sert de mosquée jouxte l'école, une communauté tzigane à proximité, et, dans l'école, une majorité d'enfants dont les parents sont issus de l'immigration.

A plus de 50 ans, dont trente passés dans l'Education nationale, cette directrice affirme que les choses se sont compliquées seulement récemment avec les familles. « Pas du tout parce que, comme on l'entend parfois, ces parents balourderaient leurs enfants à l'école, en “démissionnant” », précise-t-elle.

C'est du côté de la cantine colaire qu'elle a découvert les conflits culturels. En cause : l'évolution des codes alimentaires liés à la culture religieuse des élèves. (...)

SOURCE (Rue89)

Une directrice d'école maternelle livre point par point sur Rue89 son expérience du casse-tête religieux de la cantine.

15:10 Publié dans Analyses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue89, éducation, communautarisme, islam | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/01/2010

Copenhague déjà oublié...

...et l'Europe humiliée. C'est la conclusion de Bernard Cassen (Marianne2), pour qui l’Union européenne, marginalisée à Copenhague, doit prendre des mesures unilatérales pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre :

climate.jpgMarianne2 | 06.01.10 | Extraits | La déclaration politique issue du Sommet de Copenhague n’engage en pratique aucun Etat en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Elle n’a d’ailleurs aucun statut en droit international, faute d’avoir été approuvée à l’unanimité par les 193 membres de l’ONU, organisatrice de la conférence. Telle est en effet la procédure pour la prise de décision dans l’Organisation.

Ces sont plusieurs Etats membres de l’Alliance bolivarienne des peuples de notre Amérique (ALBA), à savoir la Bolivie, Cuba, le Nicaragua et le Venezuela, qui, par leur détermination, ont fait capoter la manœuvre consistant à présenter rétrospectivement comme un document officiel du Sommet ce qui était seulement un texte émanant d’une sorte de G20 élargi à une trentaine de pays. Un texte préalablement élaboré, en petit comité, par les seuls Etats-Unis, Chine, Inde, Brésil et Afrique du Sud.

Tout comme le Japon, l’Union européenne (UE) s’est trouvée exclue des négociations menées au sein de ce club des Cinq sous la conduite de Barack Obama. Pour ce dernier, la seule interlocutrice qui comptait vraiment était la Chine. Le G2 informel Washington-Pékin est ainsi apparu comme le seul maître du jeu et le tenant du plus petit dénominateur commun. (...)

SOURCE (MARIANNE2)

03/01/2010

La galaxie de l'extrémisme

tableau_de_la_galaxie_Dieudo.gif
Cliquez sur l'image pour découvrir le club de l'extrémisme.
 
Ce document, diffusé via internet, synthétise remarquablement l'extrémisme politique dans toute sa splendeur, autour du comique controversé, point de convergence entre diverses radicalités sur des thématiques communes.  Un des points communs de ce "courant" reste une europhobie fondamentale. Le soutien à l'unification politique du continent européen en est l'antidote naturel. TF

20:05 Publié dans Analyses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : extrémisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook