Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2010

Les islamistes turcs veulent modifier leur constitution

AFP - 28/02/2010 | Le parti au pouvoir en Turquie envisage de présenter d'ici fin mars une révision constitutionnelle au Parlement, a déclaré le premier ministre turc au moment où son pays traverse une crise provoquée par un complot présumé visant son gouvernement en 2003. "Il ne s'agira pas de réviser de fond en comble la Constitution, mais nous envisageons d'amender certains articles", notamment celui sur l'interdiction des partis politiques et le fonctionnement de la justice, a indiqué Recep Tayyip Erdogan, lors d'une conférence de presse.

La Constitution turque, élaborée dans le sillage du coup d’État militaire de 1980, a toujours été contestée. "Nous procéderons rapidement afin d'en discuter avec les partis politiques" représentés à l'Assemblée nationale, a-t-il souligné, précisant que ces amendements s'inscrivaient dans les efforts de la Turquie de s'aligner sur les normes européennes de démocratie.

La Constitution turque a été profondément amendée, notamment entre 2001 et 2004, pour permettre à la Turquie de satisfaire les conditions nécessaires à l’ouverture des négociations avec l’Union européenne.

Une révision constitutionnelle a été l'un des premiers objectifs du gouvernement du parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste), après sa large victoire législative de 2007.

Source (Forum du PSUNE)

En clair, il s'agit d'empêcher la cour constitutionnelle d'interdire l'AKP si cette dernière prend des mesures pro-islamistes... TF

Le changement selon Obama

Dees_Illustrations_patriot_act_Plane_heads_into_WTC_12.jpg

28/02/2010, AFP | Le président Barack Obama a reconduit pour un an hier plusieurs dispositions du Patriot Act, la principale loi anti-terrorisme aux Etats-Unis. Ce texte controversé permettant une surveillance très large des Américains avait été adopté dans les semaines suivant les attentats du 11 septembre 2001.

Les mesures prorogées autorisent des écoutes téléphoniques sur plusieurs postes et la saisie d'enregistrements ainsi que de propriétés sous réserve d'obtenir un mandat judiciaire, et la surveillance de ce qu'on appelle un "loup solitaire", c'est-à-dire un ressortissant étranger soupçonné d'activité terroriste sans appartenir à une organisation reconnue.

La Chambre des représentants a voté la reconduction de ces mesures jeudi par 315 voix contre 97. Le Sénat a également donné son feu vert sans que la majorité démocrate réussisse à faire passer des amendements limitant les pouvoirs des agences de la sécurité nationale.

Source (Forum du PSUNE)

27/02/2010

La Russie soutient l'Ukraine européenne!

MOSCOU, 26 février - RIA Novosti | La perspective d'une adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne reste lointaine, a estimé vendredi à Moscou le représentant permanent de la Russie auprès de l'UE Vladimir Tchijov. "Nous réalisons que l'Ukraine ne deviendra pas membre de l'UE du jour au lendemain, cette perspective reste lointaine", a indiqué le représentant permanent lors d'une conférence de presse.

"Je suppose que contrairement à l'intégration de l'Ukraine à l'OTAN, qui rencontre une vive opposition de la part de nombreux Ukrainiens, l'adhésion à l'UE obtiendra l'appui de la majorité. Cela ne nous vexera pas. Nous leur souhaitons bonne chance", a ajouté M.Tchijov.

Contrairement à l'ancien chef d'Etat, Viktor Iouchtchenko, qui plaidait en faveur de l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN, le nouveau président Viktor Ianoukovitch juge "suffisant" le niveau actuel de coopération avec l'Alliance et ne se précipite pas pour frapper à ses portes. Favorable à l'adhésion de Kiev à l'UE, M. Ianoukovitch réalisera sa première visite officielle à Bruxelles fin mars.

SOURCE (Forum du PSUNE)

En clair, c'est oui à l'UE et non à l'OTAN. Nous proposons en tant qu'européanistes que l'UE s'affranchisse totalement de la tutelle US... Thomas Ferrier (PSUNE/LBTF).

22/02/2010

Mythe n°6 : « Europê » est d’origine phénicienne - par Thomas Ferrier

Europa_on_bull_2.jpgDe manière récurrente, dans la plupart des ouvrages consacrés à l'histoire de l'Europe, revient tout à fait naturellement le mythe de la princesse Europê, à laquelle on associe systématiquement une origine phénicienne, alors que d'autres variantes lui en donnent une crétoise. A ce mythe on en ajoute généralement un autre, par le biais d'une étymologie fantaisiste rattachant le nom de la grecque Europê à un vocable d'origine sémitique.

Cette idée d'attribuer au nom qui désigne notre continent une origine étrangère, non-européenne et non-hellénique, n'est pas innocente, car elle est le reflet de l'idéologie dominante dans les media cherchant selon le mythe chrétien de la lux ex oriente, « la lumière venant de l'orient », à nier le génie propre à notre civilisation, qui serait nécessairement tributaire des autres. Il est ainsi exact que les écritures européennes modernes sont  issues de l'alphabet phénicien, ce qui ne signifie pas que d'autres signes spécifiquement européens n'aient pas été ajoutés, pour représenter les voyelles par exemple, et que l'Europe ait été sans écriture auparavant, puisqu'elle en a été vraisemblablement la créatrice, et que la Grèce possédait déjà l'écriture linéaire (le linéaire B) à l'époque mycénienne, écriture qui ne doit rien à l'orient.

Il est donc convenu de considérer le nom d'Europê comme venant du phénicien ereb, désignant le couchant. Voilà qui témoigne d'une méconnaissance profonde des bases mêmes de la linguistique. Il suffit de songer que le terme grec Erêbos, qui ressemble bien davantage à ce terme phénicien, vient par exemple de l'indo-européen *regwos, désignant le ciel intermédiaire (auroral et crépusculaire). De manière récurrente, et à quelques exceptions notables près, on a donc choisi de négliger l'étymologie authentique du nom d'Europê, qui signifie en réalité « au large regard ». Le terme est composé du grec εύρυς, « large », et όπη, « vue » (indo-européen *werus + *okw-).

Lire la suite

00:06 Publié dans Anti-mythes, Billets, Culture, Histoire, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, grèce, zeus, taureau | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/02/2010

Mythe n°5 : les Albanais sont musulmans et ne sont pas européens - par Thomas Ferrier

dita-e-veres-009.jpgParmi les mythes politiques qui ont la vie dure apparaît naturellement celui de la non-européanité des Albanais, considérés ainsi en raison de l'islamité relative de l'Albanie, d'une occupation ottomane plus longue que dans les autres pays balkaniques, l'Albanie ne devenant indépendante qu'en 1913 soit près d'un siècle après la Grèce et la Serbie, et enfin d'une tenace propagande albanophobe, qu'elle soit le fait de nationalistes italiens hostiles à l'immigration albanaise ou de nationalistes serbes opposés à l'indépendance du Kosovo albanophone. Briser ce mythe c'est avant tout rendre hommage au peuple albanais, libéré depuis un peu moins de vingt ans de la dictature communiste la plus sombre d'Europe. Mais c'est aussi, d'un point de vue eurocentré, insister sur le principe de réconciliation nécessaire entre tous les Européens.

  • 1. Premier sous-mythe: les Albanais et l'islam.

Il est de bon ton de considérer l'Albanie comme un pays musulman sous prétexte que, selon une statistique de 1930, 70% des Albanais seraient musulmans, partagés entre l'islam sunnite et un islam hétérodoxe, le bektashisme. Aujourd'hui, en 2009, les chiffres sont en apparence contradictoire, utilisés selon les intérêts de tel ou tel groupe politique. Ainsi, la CIA estime que 80% des Albanais seraient musulmans, alors qu'en revanche selon le WCE[1] 39% des Albanais seraient musulmans et 35% chrétiens. Enfin, le site Operation World annonce même une dominante chrétienne avec 42% des albanais contre environ 39% de musulmans. Selon enfin le mouvement albanais Vargmal (« chaîne de montagnes »), 75% des Albanais seraient plus ou moins athées ou sans religion définie, indiquant que selon un sondage pour 62% des Albanais la religion n'est pas importante alors que seulement 33% estiment le contraire (et 75% contre 20% chez les 15-24 ans).

Lire la suite

23:31 Publié dans Anti-mythes, Billets, Culture, Histoire, Religion | Lien permanent | Commentaires (64) | Tags : albanie, europe, kosovo, islam | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/02/2010

ABM US en Bulgarie et Roumanie: Lavrov attend des explications

MOSCOU, 16 février - RIA Novosti | Moscou espère obtenir des explications relatives au déploiement éventuel d'éléments du bouclier antimissile US en Bulgarie, a annoncé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov en visite au Guatemala.

"Entre nos pays (Russie et Etats-Unis, ndlr) il existe un accord sur la transparence, mais nous apprenons par les médias que tel ou tel élément du bouclier antimissile US sera déployé dans tel ou tel pays. Nous voudrions savoir où est la conformité à cet accord? Nous espérons recevoir des éclaircissements sur cette question", a indiqué le ministre russe.

Vendredi 12 février, le premier ministre bulgare Boïko Borisov, a fait savoir que Washington mènerait des négociations avec Sofia au sujet du déploiement sur le territoire de la Bulgarie de ces éléments. Cette déclaration a suivi celle du président roumain Traian Basescu, le 4 février, sur la disposition de Bucarest à accueillir des missiles intercepteurs américains, précisant que ces missiles visent à contrer une "éventuelle menace iranienne".

Moscou estime que le déploiement d'éléments du bouclier antimissile US à proximité des frontières russes poursuit l'objectif de dévaloriser son potentiel de dissuasion nucléaire.

SOURCE (Ria Novosti)

15/02/2010

Percy Jackson ou le retour des dieux

percy-jackson-le-voleur-de-foudre-15035-561023112.jpgTirée d'une série de romans de Rick Riordan (cinq volumes sortis), l'adaptation cinématographique du premier roman était attendue. Il n'est pas fréquent de retrouver les dieux de la mythologie classique dans un contexte moderne, les USA d'aujourd'hui. Le concept original, qui annonce une forme de retour des dieux anciens, mérite à lui seul d'aller voir ce film aux effets spéciaux de qualité. 

L'idée est que les dieux continuent d'entretenir des relations avec des mortelles, aboutissant à la naissance d'une progéniture abondante, des demi-dieux ou héros formés dans une école d'arts martiaux à l'écart du monde des mortels. Dans ce cadre, le jeune Percy, en réalité Perseus, véritable réincarnation de son homonyme, qui a été éduqué par sa mère à New York en l'absence de son père, le dieu Poséidon lui-même, est amené à découvrir ses pouvoirs alors qu'il est confronté à divers monstres de l'antiquité, comme le Minotaure, Méduse et l'Hydre, et qu'il est accusé par le plus puissant des dieux, Zeus lui-même, d'avoir volé le foudre céleste.

Lire la suite

00:50 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : percy jackson, cinéma, paganisme, dieux, olympiens, olympe, états-unis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Mythe n°4 : la Turquie est un pays européen - par Thomas Ferrier

foulard_turquie_120-2.jpgCe mythe est d'une certaine manière l'antithèse du mythe précédent concernant le peuple russe. Michel Rocard et les partisans de l'intégration de la Turquie à l'Union Européenne présentent ce pays comme naturellement européen, mais en mettant l'accent sur des critères essentiellement géographiques ou en reliant l'européanité à l'adoption d'un certain nombre de valeurs comme la démocratie et les droits de l'homme. Ceux-là même qui nient l'européanité de la Russie, ou présentent son intégration comme impossible en raison du poids démographique et de la superficie du territoire, sont parmi les plus ardents partisans de l'adhésion turque, adhésion dont les pourparlers ont commencé au printemps 2005. La raison principale de ce soutien est que la Turquie est membre depuis le début des années 50 de l'OTAN, et l'alibi est que De Gaulle et Adenauer auraient fait une vague promesse aux dirigeants turcs en 1963 de permettre l'accès à la Turquie de la communauté économique européenne.

  • 1. La question géographique.

La Turquie est composée de deux parties, à savoir la Thrace orientale, appelée « Turquie d'Europe », et l'Anatolie (Anadolu), appelée également « Asie mineure » ou « Turquie d'Asie ». La première représente seulement 3% de la superficie du pays et compte un peu moins de 10 millions d'habitants, c'est-à-dire environ 14% de la population turque totale.

Lire la suite

00:01 Publié dans Anti-mythes, Billets, Culture, Religion | Lien permanent | Commentaires (118) | Tags : turquie, europe, islam | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

14/02/2010

Mythe n°3 : la Russie est un pays eurasiatique - par Thomas Ferrier

anna-kournikova-picture-1.jpgDepuis une dizaine d'années, le russe Alexandre Douguine, jadis membre de Pamyat, représentant de la « nouvelle droite » et adepte de l'idéologie nationale-bolchevique, a développé une conception eurasiatique de la Russie, au sein de sa structure, le Parti « Eurasie » (Evrazia). Le passé extrémiste de ce penseur russe n'a semble-t-il pas empêché certains politologues français de voir en lui la référence idéologique principale de la politique de Vladimir Poutine. Aujourd'hui, Douguine se veut au nom d'une conception pérennialiste le moteur d'une conception eurasienne de la Russie, ouvertement favorable à l'islam et à la Chine, et est en ce sens le négateur de la stricte européanité de son pays. Avant d'expliquer en quoi la Russie est un pays européen, et seulement européen, rappelons brièvement les racines de cette conception.

Sous le prétexte du fait que la Russie a été occupée pendant plusieurs siècles par les conquérants mongols, ce qui a isolé le pays d'un certain nombre de courants de pensée issus du reste de l'Europe, et selon l'idée arbitraire de certains occidentaux choqués par une certaine brutalité russe, beaucoup de penseurs européens et même russes en sont venus à penser sincèrement que la Russie n'était pas un pays européen. Le grand écrivain Dostoïevski déclara ainsi qu' « en Europe, nous sommes des tatars mais en Asie, nous sommes aussi des européens » et ajouta en outre, et dans le même ordre d'idées, que « le russe n'est pas seulement un européen, il est aussi un asiatique ». L'adage traditionnel du « grattez le russe et vous verrez le tatar » n'est pas pour rien dans cette vision des choses. Le poète Aleksandr Blok ajouta que « oui, nous sommes des huns, nous sommes asiatiques ». Bien évidemment, dans le camp d'en face, et notamment en Allemagne, les théoriciens de l'infériorité slave par rapport au « génie germanique », se sont régalés de ce genre de remarques, à la différence d'un Nietzsche voyant dans la Russie non seulement un pays européen mais le pays capable d'unifier et de revigorer la psychê européenne.

Lire la suite

18:29 Publié dans Anti-mythes, Billets, Culture | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : russie, européanité, europe | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Lupercales: la vraie St-Valentin

Ohne dich ("Sans toi") (Rammstein, remix de Laibach)

L’association du milieu du mois de février avec l’amour et la fertilité date de l’antiquité. Dans le calendrier de l’Athènes antique, la période de mi-janvier à mi-février était le mois de Gamélion, consacré au mariage sacré de Zeus et de Héra.

Lire la suite

15:20 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lupercales, saint-valentin, st-valentin, rammstein | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Strache entre russophilie et europhobie

Le chef du FPÖ, Heinz-Christian Strache, déclare que la neutralité de l’Autriche est menacée par la bureaucratie de l’Union européenne. « Nous ne voulons pas devenir le membre d’un bloc militaire. Nous sommes très opposés au développement politique actuel de l’Union européenne. Je considère la Russie comme étant géographiquement une partie de l’Europe. »

Heinz-Christian Strache s’est félicité de l’intervention russe lors du conflit géorgien et a déclaré « Je me réjouis que nous puissions construire une amitié avec les représentants russes. »

SOURCE (Forum du PSUNE)

Il faut que l'UE devienne un bloc militaire... européen, mais pas otanesque. Strache en europhobe est incapable de penser l'Europe comme un tout unitaire politique, avec une armée européenne par exemple ! Thomas Ferrier.

Al-Quaïda démystifiée ?

Le PSUNE ou LBTF ne cautionnent pas l'association "ReOpen911", mais cette information récente nous a semblé pertinente:

Lors d'une table ronde qui s'est tenue au Sénat le 29 janvier 2010 sur le thème "Où en est Al-Quaïda", Alain Chouet - ancien directeur du Service de renseignement de sécurité à la DGSE - démystifie le concept "Al-Quaïda" et dresse un tableau sans concession des réponses inadaptées et autres instrumentalisations faites par les pays occidentaux, sans pour autant dédouaner les dangers de l'extrémisme islamiste. Un discours passionnant et sans langue de bois qui se situe à des années-lumières du discours officiel sur le 11-Septembre et la “nébuleuse al-Qaïda” que les médias relayent depuis bien trop de temps. Vous vouliez savoir ce que pensent nos “espions” d’al-Qaïda ? Accrochez-vous, les masques tombent. Les propos tenus par Alain Chouet que d'aucuns n'oseront qualifier de “conspirationnistes” sont exactement les mêmes que ceux que nous relayons modestement mais avec ténacité sur notre site. La vidéo que nous vous proposons est un montage des meilleurs moments du discours d'Alain Chouet qui, dans sa version intégrale, dure 22 minutes et est disponible à cette adresse:

http://videos.senat.fr/video/videos/2010/video3893.html.

La transcription du discours d'Alain Chouet est disponible sur notre site à cette adresse : http://www.reopen911.info/News/2010/02/13/le-terrorisme-i...

Alain Chouet est un officier de renseignement français. Il a notamment occupé les fonctions de chef du bureau de coordination des recherches et opérations anti-terroristes (1980-1985) et celles de Directeur du Service de renseignement de sécurité à la Direction générale de la Sécurité extérieure (2000-02). N.B. Le "Service de renseignement de sécurité" est la branche anti-terroriste de la DGSE.

SOURCE (Forum du PSUNE)

13/02/2010

Du côté de la secte de Nanterre

Jean-Marie Le Pen n’échappe pas à la grogne des cousins de province. Le conseiller régional des Alpes-Maritimes, Max Baeza écrivait sur son blog : « Il serait suicidaire que certains, fraîchement installés dans le 06, […] n’ayant aucun passé dans ce département et totalement étrangers au terroir azuréen ou méditerranéen, puissent se voir attribuer les premières places sur cette liste Régionales ! » (sic) En Ile-de-France, où les scores du FN sont en baisses constantes, on assiste à un sauve-qui-peut quasi général des élus vers des rivages plus prometteurs. Jean-François Jalkh, le « monsieur élections » du FN, élu de Seine-et-Marne, montre l’exemple en filant dans les Vosges. Huguette Fatna, responsable des Dom-Tom, va affûter son accent créole en… Alsace. Marine Le Pen, toujours conseillère régionale d’Ile-de-France, avait anticipé la débandade en filant à Hénin-Beaumont dès 2008. Gouverner, c’est prévoir !

SOURCE (Forum du PSUNE)

Et si l'Euro détrônait le dollar ?

25416_une-bce.jpg

Telos | 04 Février 2010 | Extraits | Quelle sera la principale monnaie mondiale dans dix ans ? Cela pourrait bien être l'euro. Contrairement aux spéculations des années 1990, le yen et le mark n'ont jamais eu la moindre chance de contester la suprématie du dollar dans les échanges internationaux. Leurs pays d'origine étaient plus petits que les États-Unis et de leurs marchés financiers moins bien développés et liquides que la place de New-York. L'euro est en revanche un challenger crédible : la zone euro est à peu près aussi grande que les États-Unis et l'euro s'est révélé une meilleure valeur de réserve que le dollar.

Bien sûr, le classement des monnaies internationales n’évolue que très lentement. Alors que l’économie américaine avait dépassé celle du Royaume-Uni dès 1872 pour la taille, 1915 pour ce qui concerne les exportations et 1917 comme créditeur net, ce n’est qu’en 1945 que le dollar a pris la place de la livre comme principale monnaie d’échanges internationale. Il faut donc prendre en compte des décalages. En 2005, lorsqu’avec mon collègue Menzie Chinn nous avons exploité les données historiques sur les réserves de change des banques centrales afin d’en estimer les principaux déterminants, même nos scénarios pessimistes ne voyaient pas l'euro supplanter le dollar avant 2022. Nous n'aurions pas pu affirmer, alors, que le dollar serait détrôné dans dix ans.

Lire la suite sur le blog Telos

12/02/2010

Herman Van Rompuy félicite Viktor Ianoukovitch

van rompuy.jpgAFP | 11/02/2010 | L'Union européenne a félicité le président élu ukrainien Viktor Ianoukovitch, reconnaissant ainsi officiellement sa victoire malgré les contestations d'Ioulia Timochenko et a promis de continuer à apporter son aide à l'Ukraine. "Je vous félicite de tout coeur pour votre récente élection en tant que président ukrainien", a écrit le président de l'UE, Herman Van Rompuy, tandis que le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, lui a offert ses "félicitations les plus chaleureuses". MM. Van Rompuy et Barroso ont tous deux promis que l'UE allait poursuivre son aide à l'Ukraine. "L'UE et l'Ukraine se félicitent d'avoir des relations étroites basées sur des valeurs communes et de solides intérêts mutuels", a écrit M. Van Rompuy. "L'Ukraine est confrontée à de nombreux défis (...) et l'UE soutient ses efforts", a assuré M. Barroso.

SOURCE (AFP via LeFigaro.fr)

09/02/2010

Avatar : Nous Européens, sommes des Na’vis !

bandeaubillets2 - BRUNOMARCIUS2.png

NaVi-Avatar-03.jpgJames Cameron, celui qui déjà se définissait comme « le roi du monde » lors de la sortie de son autre grand succès Titanic il y a près de 11 ans, est parvenu cette fois à imposer un film sans concession, superbe. Dans cette œuvre animée d’un lyrisme puissant qu’il a mis plus de quinze ans à produire, il remet en cause bon nombre de fondements de la civilisation occidentale américano-centrée. A travers la renaissance tant physique que spirituelle face à un colonialisme cupide, cette exaltation de l’enracinement, de l’Identité comme marquage spécifique d’un Peuple sur un autre est un appel plein de promesses à la renaissance de l’homme vrai.

Avatar est un film américain de science-fiction, genre planet opera, écrit et réalisé par James Cameron et tourné en 3D Relief, sorti en France le 16 décembre 2009 et au Canada le 18 décembre 2009.

Ce film est l'un des plus coûteux de toute l'histoire du cinéma, selon The New York Times, le budget d'Avatar s'élèverait à 460 millions de dollars, mais son succès fulgurant auprès du public lui a permis de dégager des bénéfices après seulement dix jours d'exploitation, puis de récolter plus de 2,2 milliard de dollars de recettes (enregistrées au 7 février 2010) : le film est ainsi le cinquième film à passer la barre symbolique du milliard de dollars de recettes et le premier film à atteindre les 2 milliards.

Lire la suite

Ukraine: Viktor Ianoukovitch l'emporte !

Il était grand temps que la marionnette US Ioutchenko soit enfin remise au placard. Place à l'Ukraine européenne et russophile !
Viktor-Ianoukovitch-Ukraine_pics_809.jpg

KIEV, 9 février - RIA Novosti | Le décompte des 99,99 % des bulletins à l'issue du second tour du scrutin de la présidentielle en Ukraine n'a pratiquement rien changé mardi à la répartition des suffrages exprimés, selon la Commission électorale centrale (CEC) d'Ukraine.

Ainsi, le leader du Parti des régions (opposition) Viktor Ianoukovitch a recueilli 48,95 % des scrutins exprimés et sa rivale, la première ministre en exercice Ioulia Timochenko 45,47 %. L'écart entre ces deux candidats a diminué de 0,01% jusqu'à 3,48%.

SOURCE (Ria Novosti)

08/02/2010

La débâcle de l’Ecole, ou la grande faillite de l'Education Nationale

bandeaubillets2 - BRUNOMARCIUS2.png

930449-1152599.jpgPar Bruno Marcius (PSUNE/LBTF) - La grande faillite de l'Education Nationale, la « tragédie incomprise de l'école » pour reprendre le titre de l'excellent ouvrage de Laurent Lafforgue paru en 2007 aux Editions F.-X. Guibert, tient à son enseignement des antivaleurs, ou valeurs inversées que dénonçait déjà Nietzsche il y a plus d'un siècle dans sa Généalogie de la Morale et Zarathoustra.

Celles-ci trouvant leur origine essentiellement dans le libertarisme soixante-huitard, lui-même ressassée d'un christianisme laïcisé anthropocentrique, messianique, égalitariste et universaliste (« tout vaut tout », « Il faut s’ouvrir à l’autre », « le dialogue », « on est tous égaux », « le prof, c’est ton ami, il est là pour t’écouter », etc…).

Avant cette époque, l'enseignant était considéré comme un maître (au sens littéral du terme), un modèle. Il dispensait entre autres des cours de morale, et s'appuyait sur des programmes exigeants. Il savait user d’autorité, de discipline. En outre pour parfaire sa tâche, il s'appuyait sur des méthodes d'enseignement éprouvées, comme la méthode syllabique. Ces méthodes avaient également pour avantage de stimuler la totalité du cortex cérébral chez l'enfant.

Par exemple, tout petit Athénien de 8 ans d'il y a 2 500 ans savait déjà réciter en grec ancien et en vers l'intégralité de l'Iliade et de l'Odyssée, alors que nos enfants d'aujourd'hui ne savent même pas écrire, lire ou compter correctement...

Lire la suite