Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2010

Le changement selon Obama

Dees_Illustrations_patriot_act_Plane_heads_into_WTC_12.jpg

28/02/2010, AFP | Le président Barack Obama a reconduit pour un an hier plusieurs dispositions du Patriot Act, la principale loi anti-terrorisme aux Etats-Unis. Ce texte controversé permettant une surveillance très large des Américains avait été adopté dans les semaines suivant les attentats du 11 septembre 2001.

Les mesures prorogées autorisent des écoutes téléphoniques sur plusieurs postes et la saisie d'enregistrements ainsi que de propriétés sous réserve d'obtenir un mandat judiciaire, et la surveillance de ce qu'on appelle un "loup solitaire", c'est-à-dire un ressortissant étranger soupçonné d'activité terroriste sans appartenir à une organisation reconnue.

La Chambre des représentants a voté la reconduction de ces mesures jeudi par 315 voix contre 97. Le Sénat a également donné son feu vert sans que la majorité démocrate réussisse à faire passer des amendements limitant les pouvoirs des agences de la sécurité nationale.

Source (Forum du PSUNE)

01/02/2010

Russie: interdiction d'une organisation néonazie

MOSCOU, 1er février - RIA Novosti | La Cour suprême de la Fédération de Russie a interdit la Société national-socialiste sur le territoire du pays, rapporte un correspondant de RIA-Novosti.

Selon les médias, cette organisation extrémiste a été fondée en 2004 afin de "bâtir un Etat national russe fondé sur les principes du national-socialisme".

La société possédait une série d'antennes régionales et internationales, notamment en Biélorussie, en Grande-Bretagne, au Canada et en France. Ses membres suivaient un entraînement militaire et éditaient le journal Korpus appelé à propager la doctrine et l'idéologie du national-socialisme.

La semaine dernière, le Tribunal militaire de Moscou avait été saisi de la procédure engagée contre 13 membres de la Société national-socialiste mis en accusation pour préparation d'attentats terroristes, agressions à main armée et assassinats, ainsi que pour intensification de la haine ethnique et raciale.

Le Parquet général de Russie a déposé auprès de la Cour suprême une demande en interdiction de cette organisation néonazie. La Cour a satisfait la demande par un arrêt rendu à huis clos.

SOURCE (Ria Novosti)

16:22 Publié dans Dépêches | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, terrorisme, russie, justice | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook