Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2013

Retour sur la chute du shah d'Iran


Sur Mohammad Reza Chah Pahlavi - 7 jan 2012 par PSUNE-NEUSP

Bibliographie: "Mohammad Reza Pahlavi", par Houchang Nahavandi et Yves Bomati, PERRIN, 2013

17:53 Publié dans Analyses, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : shah, pahlavi, khomeiny, iran, usa | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

04/03/2010

Les fous d'Iran continuent à menacer

AFP, 4 mars 2010 | Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a appelé à l'unité des pays islamiques contre Israël qu'il a qualifié de "tumeur cancéreuse".

"Les gouvernements islamiques doivent défendre l'unité des musulmans et leurs droits, en particulier contre la tumeur cancéreuse Israël et ceux qui soutiennent" l'Etat hébreu, a déclaré le numéro un iranien dans un discours devant les hauts responsables iraniens à l'occasion de l'anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. Il a ajouté que "malheureusement l'unité du monde islamique est affectée par les complots américains et britanniques qui veulent créer des divisions entre chiites et sunnites".

Source (Forum)

Pendant ce temps, le deuxième fou iranien, Ahmadenijad, lançait diverses imprécations vengeresses contre Israël en voyage en Syrie. TF

16/02/2010

ABM US en Bulgarie et Roumanie: Lavrov attend des explications

MOSCOU, 16 février - RIA Novosti | Moscou espère obtenir des explications relatives au déploiement éventuel d'éléments du bouclier antimissile US en Bulgarie, a annoncé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov en visite au Guatemala.

"Entre nos pays (Russie et Etats-Unis, ndlr) il existe un accord sur la transparence, mais nous apprenons par les médias que tel ou tel élément du bouclier antimissile US sera déployé dans tel ou tel pays. Nous voudrions savoir où est la conformité à cet accord? Nous espérons recevoir des éclaircissements sur cette question", a indiqué le ministre russe.

Vendredi 12 février, le premier ministre bulgare Boïko Borisov, a fait savoir que Washington mènerait des négociations avec Sofia au sujet du déploiement sur le territoire de la Bulgarie de ces éléments. Cette déclaration a suivi celle du président roumain Traian Basescu, le 4 février, sur la disposition de Bucarest à accueillir des missiles intercepteurs américains, précisant que ces missiles visent à contrer une "éventuelle menace iranienne".

Moscou estime que le déploiement d'éléments du bouclier antimissile US à proximité des frontières russes poursuit l'objectif de dévaloriser son potentiel de dissuasion nucléaire.

SOURCE (Ria Novosti)

17/01/2010

Ahmadenijad vs Pahlavi

theshah.jpgRia Novosti | 14/01/2010 | Extraits | (...) Une lutte intérieure qui est en train de se transformer en guerre civile.

C'est probablement dans cette optique qu'il faut considérer le fait que le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, ait demandé un dédommagement aux pays de la coalition antihitlérienne qui avaient participé à l'occupation de l'Iran en 1941 connue comme l'opération « Countenance ». (...)

L'occupation fut lancée après le rejet du chah d'Iran, Reza Pahlavi, de laisser la Grande-Bretagne et l'URSS déployer leurs troupes sur le territoire iranien, et ce malgré le traité soviéto-iranien de 1921 prévoyant le droit de l'Union Soviétique d'introduire ses troupes en cas d'apparition d'une menace aux frontières de l'URSS. (...)

Il est assez difficile de parler du préjudice causé à l'Iran par l'occupation. D'une part, il y a certainement eu violation de la souveraineté du pays, mais elle a été provoquée par la violation de l'accord signé plus tôt par l'Iran. D'autre part, l'infrastructure créée lors de l'occupation et le matériel fourni à ce pays ont largement contribué à son développement ultérieur.

Quoi qu'il en soit, les exigences de dédommagements avancées 65 ans après la fin de la guerre ne peuvent être qualifiées que de nouvelle extravagance des dirigeants iraniens qui n'ont d'ailleurs rien à voir avec la dynastie Pahlavi, alors au pouvoir, et dont le souvenir a été méthodiquement effacé en Iran après la révolution islamique de 1979.

ARTICLE COMPLET (RIA NOVOSTI)

12:06 Publié dans Analyses, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ahmadinejad, pahlavi, iran, russie, urss | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/01/2010

Iran: ne pas être dupe sur la prétendue opposition

LE MONDE | 01/01/2010 | Extraits | En Iran, Mir Hossein Moussavi propose un plan de sortie de crise en cinq points. (...) Dans la soirée, un communiqué de M. Moussavi publié sur le site Norouz (celui du principal parti réformateur, le Mocharekat) allait dans le même sens. Expliquant que si les manifestations de l'Achoura avaient atteint une telle ampleur, ce n'était pas parce qu'il avait, lui-même ou d'autres chefs de l'opposition, convoqué les gens dans la rue, M. Moussavi explique : "La population décide elle-même, nous ne faisons que l'accompagner. Les manifestants ne sont pas violents, c'est la répression qui fait tout pour les rendre violents." Et il ajoute : "Nous arrêter ou nous tuer ne changera rien, c'est une crise de confiance (...). Nous sommes des nationalistes, religieux et fidèles à la Constitution, on ne veut pas renverser le système, mais le réformer. Des solutions politiques sont encore possibles."(...)

SOURCE (LE MONDE)

On notera donc que M. Moussavi, prétendu opposant au régime en place, avoue ouvertement qu'en définitive il ne cherche pas à remettre en cause la république islamique, sa constitution théocratique, le système en vigueur. Cela ne doit pas nous étonner d'ailleurs, puisque Mir Hossein Moussavi avait été autorisé à concourir aux élections présidentielles iraniennes. S'il avait été un véritable adversaire, il n'aurait pas eu l'autorisation.

Souhaitons donc que les citoyens iraniens courageux qui manifestent dans la rue ne soient pas dupes des prétendus leaders de "l'opposition démocratique" et ne meurent ni pour Moussavi ni pour Karoubi.

14:25 Publié dans Dépêches | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iran, moussavi, shah | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook