Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2016

Communiqué : Victoire pour Verdun.

http://thomasferrier.hautetfort.com/media/00/02/315259042.3.png

http://thomasferrier.hautetfort.com/media/01/02/1594474141.PNGCommuniqué du Parti des Européens : Victoire pour Verdun.

Une initiative gouvernementale malheureuse avait consisté en l’invitation du rappeur Black M à un concert destiné à la jeunesse franco-allemande clôturant le 29 mai, journée de commémoration consacrée aux combattants français et allemands, morts ou blessés lors de la bataille de Verdun.

Ce choix, qui avait tout d’une provocation, ou d’un manque criant d’imagination, car on ne voit pas le lien entre l’œuvre « musicale » du dit rappeur et ce sujet mémoriel, et qui paraît décalé aussi d’avec les aspirations de la jeunesse d’Europe, a abouti à une réaction justifiée d’Européens sur les réseaux sociaux. Une campagne demandant l’annulation de ce concert a ainsi commencé.

C’est par la volonté de quelques centaines de blogueurs et de « twitteurs », relayée ensuite par les dirigeants des partis politiques, FN puis Républicains, qui eux arrivèrent après la bataille principale, en espérant en retirer la gloire, que le gouvernement a cédé et le Parti des Européens s’en félicite, même s’il sera vigilant jusqu’au 29 mai contre toute autre initiative inappropriée de cette nature.

La mémoire des 350.000 Européens morts à Verdun, lors d’une bataille où ils firent preuve d’un grand courage, même si cette guerre était une folie et cette bataille une hérésie stratégique, mérite mieux que des hommages politiciens, de responsables politiques qui justement n’ont pas vraiment appris les leçons véritables de ces conflits. Ce 29 mai devrait être un jour consacré à la mémoire européenne, à celle de notre civilisation, et pas de servir de promotion électorale ou musicale à quiconque.

Merci à tous ceux qui ont su faire entendre raison au pouvoir et l’amener à renoncer, même si ce dernier enrobe ce renoncement de leçons morales et d’indignations sélectives. Car face à une décision injuste, tous les citoyens doivent s’opposer. Et cela a été le cas ici. Il est triste toutefois de devoir « montrer les crocs » pour obtenir ce que la raison aurait dû naturellement imposer.

Le Parti des Européens.

13:16 Publié dans Communiqués | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : parti des européens, concert, black m, verdun | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Il n'est pas sûr que cette affaire soit terminée. L'expérience du blocage de la déchéance de nationalité pour les pluri-nationaux terroristes montre que l'adversaire est très puissant et déterminé : le député PS de Paris Goldberg est allé jusqu'à qualifier les terroristes bi-nationaux d'"enfants de la République" (sic). J'ai dû visiter le site de Verdun à deux reprises, par obligation professionnelle, pour encadrer des groupes d'élèves de 3e. Pas par plaisir ou intérêt personnel ou familial. Un de mes grands pères y avait combattu. Sans que j'attache à ce fait plus d'importance qu'il n'en attachait lui-même, c'est-à-dire assez peu. Il y a des choses que j'ai vues à Verdun et qui m'ont profondément déplu. Notamment cette proclamation aux passants, invités à se souvenir qu'à Verdun se serait décidée, jouée "la liberté du monde" (sic). Eh bien, non. Que les vainqueurs aient été les Français ou les Allemands, cela ne changeait en rien "la liberté du monde". Ce qui a mis fin à la bataille de Verdun, c'est le déplacement des hostilités sur le front de la Somme. Ce qui s'est joué à Verdun, c'est d'abord et surtout la perte de 350 000 jeunes Européens, la saignée démographique que cela a représenté. Mai dimenticare l'infamia dei nemici dell'Europa !

Écrit par : Lallau Jean-Marie | 16/05/2016

Bonjour,

Oui, rien ne permet de dire que l'affaire soit terminée. Si Black M est à mon avis éliminé définitivement du dispositif, une autre mauvaise surprise pourrait le remplacer.

Vous avez parfaitement raison de souligner l'infamie de la bataille de Verdun (comme celle de la Somme d'ailleurs), boucherie inutile et absurde, où tous les combattants ont été courageux mais lâchement sacrifiés par des dirigeants et des généraux sans cervelle. Ce pourquoi Pétain, "le héros de Verdun", n'est pas seulement coupable de son action en 40/44.

Il est sain d'ailleurs que l'hommage rendu, même par le président actuel, s'inscrive dans une démarche franco-allemande. Ce pourquoi le choix d'un rappeur francophone était inapproprié rien que pour cette seule raison.

Par contre, prétendre que la "liberté du monde" s'est jouée là est une escroquerie intellectuelle, nous sommes bien d'accord, même s'il est sûr que les empires centraux pouvaient représenter une certaine forme de "réaction". C'est oublier toutefois l'alliance de la France avec la Russie tsariste...

Moralité, le 29 mai est un jour de deuil et de recueillement pour ceux qui sont morts, certainement pas une victoire, pas même un match nul. Une double défaite, française et allemande, et même une triple défaite... européenne.

14/18 fut la matrice du déclin de la grande civilisation qu'est l'Europe.

Cordialement,

TF

Écrit par : Thomas FERRIER | 17/05/2016

Les commentaires sont fermés.