Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2010

UE: l'Allemagne n'empêchera pas l'adhésion de la Turquie

wester2.jpgRIA Novosti | 07/01/2010 | L'Allemagne n'empêchera pas l'adhésion de la Turquie à l'UE, mais elle insistera sur la mise en réalisation de réformes, a annoncé jeudi à Ankara le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle. (...)

Le chef de la diplomatie allemande a appelé la Turquie à régler le problème chypriote, ainsi qu'à accomplir ses engagements en matière de respect des libertés religieuses, des droits de l'homme et de la liberté des médias. 

"Le respect des critères de Copenhague est la principale condition de l'adhésion", a indiqué le ministre allemand.

SOURCE (RIA NOVOSTI)

Hier, Sofia a annoncé que l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne devrait passer par le paiement des remboursements fonciers non honorés de l'accord sur la valeur des propriétés et biens perdus relatif aux 250.000 Bulgares expulsés de leur foyer par la turquie entre 1912 et 1913 :

Selon le ministre en charge des Bulgares de l'étranger, Bojidar Dimitrov, Sofia souhaiterait une compensation pour l'expulsion, après les guerres balkaniques, en 1912-1913, de plus de 250 000 Bulgares de la Thrace orientale (à l'ouest du Bosphore), aujourd'hui territoire turc.

En 1925, un accord sur la valeur des propriétés et biens perdus avait été conclu entre la Bulgarie et la Turquie, mais il n'a jamais été appliqué. En 1983, le ministère bulgare des Affaires étrangères affirmait que la valeur des biens en question atteignait 10 milliards de dollars. Aujourd'hui, selon Bojidar Dimitrov, Sofia serait en droit de réclamer deux fois plus, soit plus de 14 milliards d'euros !

«Ce sera notre condition absolue dans les négociations d'entrée d'Ankara, a indiqué Bojidar Dimitrov au journal bulgare 24 Heures. La Turquie peut payer : après tout, n'est-ce pas la seizième économie mondiale ! Et quand elle rejoindra l'UE, elle sera encore plus puissante parce que de nombreuses taxes et impôts indirects seront supprimés.»

SOURCE (LEFIGARO)

21:01 Publié dans Dépêches | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : turquie, allemagne, union européenne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.