Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2009

Retour sur le père Odin

Jul est une fête qui démarre au solstice d'hiver pour se terminer vers l'épiphanie, dont le point culminant est évidemment le solstice d'hiver astronomique, la nuit la plus longue de l'année. Le christianisme n'a jamais réussi à exterminer cette tradition bien ancrée dans le coeur du peuple, ainsi il a :

1. Déplacé la fête de la naissance de Jésus-Christ qui se trouvait auparavant au mois de mai vers le jour du solstice d'hiver.
2. A christianisé la fête, notamment en transformant les acteurs de la fête:

Odin a été christianisé en Sint Nikklas (Nikaar/Niklaus est aussi l'un des multiples noms d'Odinn). Les deux corbeaux d'Odin ont été transformé en charbon (appelé chez nous "de zwarte pies", la pierre noire). Notons la fête de Saint Nicolas aujourd'hui dans les pays germanophones bien plus fêtés que le 25 décembre, qui démontre bien la survivance de la fête d'Odin.

Le reste du folklore reste inchangé, Odin parcourait Sleipnir dans le ciel et récompensait les enfants sages, alors que la communauté se retrouvait et fêtait ensemble le solstice. La nuit des mères, ou connue également sous le nom de la chasse sauvage, de wotande jagd, diabolisée par l'église pour rendre "l'ancien" Odin mauvais.

Merci à Arminius

19:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : odin, paganisme, odinisme, noël, jul, christianisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.