Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2009

Flandres : les régionalistes à 32,1%

large_802401 copie.pngLaLibre.be | 21/12/2009 | Baromètre politique en Flandres : La N-VA en troisième place

Derrière le parti de Von Rompuy et le Vlaams Belang, la troisième place sur l'échiquier politique flamand est désormais occupée par la N-VA. À 15 %, les autonomistes devancent cette fois d’un point socialistes comme libéraux et triplent le score dont ils étaient crédités au moment de l’éclatement du cartel avec le CD&V, il y a un peu plus d’un an.

En deuxième place, après deux ans de galères, le Vlaams Belang semble à nouveau parti à la hausse. Il affiche 17,1 %, soit 0,6 % de mieux qu’en septembre et 2,3 % de plus qu’à son point le plus bas, fin 2008. Pour rappel, à son apogée (juin 2006), le parti d’extrême-droite affichait pas moins de 26,6 %.

ARTICLE COMPLET (LaLibre.be)

Le régionalisme européen et le nationalisme flamand totalisent ainsi 32,1% des intentions de votes.

Pour rappel (vu sur le site de la N-VA) :

"Sur le plan politique, la N-VA milite en faveur d’une république flamande, état membre d'une Confédération européenne démocratique. C’est la conviction profonde de notre parti que la meilleure manière de répondre aux défis du 21ième siècle est de disposer de communautés fortes d’une part, et d’une coopération internationale bien développée d'autre part. Le niveau gouvernemental belge se dissoudra entre ces deux niveaux, lui pour qui les principes de bonne gouvernance semblent d’ores et déjà hors de portée."

15:40 Publié dans Dépêches | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.